7 métaphores simples qui changeront votre façon de penser

7 métaphores simples qui changeront votre façon de penser

Une métaphore n’est pas un ornement.
C’est une lentille nécessaire de la perception qui nous permet d’expérimenter et de penser plus clairement à nous-mêmes et au monde.
Les métaphores ont une façon de nous relier de la manière la plus profonde, en clarifiant des grandes vérités et des leçons complexes dans un espace assez minime.

J’ai partagé les métaphores suivantes et les histoires correspondantes avec mes lecteurs et abonnés, des dizaines de fois au cours de la dernière décennie, et je suis généralement remercié de l’avoir fait.
Les spécificités diffèrent légèrement chaque fois que je les partage, mais les leçons principales sont conservées.

Le défi pour vous, aujourd’hui, est de lire la première métaphore ci-dessous.
Ensuite, revenez demain et lisez la suivante.
Donnez-vous un peu plus de recul chaque jour de la semaine.
Voyez comment cela change agréablement votre façon de penser d’un jour à l’autre.

1. LE POIDS DU VERRE

métaphoresIl y a très longtemps, alors que j’étais à peine entré dans ma vie professionnelle, lors d’un stage de formation en relations humaines, notre intervenant en psychologie nous a enseigné une leçon que je n’ai jamais oubliée.
Le dernier jour de stage avant l’obtention du diplôme de formation, il est monté sur scène pour donner une dernière leçon à travers une métaphore, qu’il a qualifié de « leçon essentielle sur le pouvoir de la perspective et de la mentalité».
En soulevant un verre d’eau sur la tête, tout le monde attendait, que le professeur mentionne, la métaphore typique « verre à moitié vide ou verre à moitié plein ».
Au lieu de cela, avec un sourire sur son visage, notre professeur a demandé :
« Combien pèse ce verre d’eau que je tiens ? »

Les personnes ont crié des réponses allant de quelques grammes à quelques centaines de grammes.

Après quelques instants de réponses sur le terrain et hochant la tête, il a répondu :
« De mon point de vue, le poids absolu de ce verre est hors de propos.
Tout dépend de combien de temps, je le tiens.
Si je le tiens pendant une minute ou deux, c’est assez léger.
Si je le tiens pendant une heure, son poids pourrait me faire mal au bras.
Si je le tiens pendant une journée bras tendu, mon bras va probablement se contracter et se sentir complètement engourdi et paralysé, me forçant à laisser tomber le verre au sol.
Dans chaque cas, le poids absolu du verre ne change pas, mais plus je le tiens longtemps, plus il me semble lourd. »

Tandis que la plupart des personnes acquiesçaient de la tête, il approuva et nous dit :
métaphores,métaphoreir?t=realiseretreu 21&l=am2&o=8&a=2872930825 - 7 métaphores simples qui changeront votre façon de penser« Vos inquiétudes, frustrations, déceptions et pensées stressantes ressemblent beaucoup à ce verre d’eau.
Pensez-y pendant un petit moment et rien de grave ne se produit.
Pensez-y un peu plus longtemps et vous commencerez à ressentir une douleur perceptible.
Pensez à eux toute la journée et vous vous sentirez complètement engourdi et paralysé, incapable de faire autre chose jusqu’à ce que vous les laissiez tomber. »

Laissez les mots de mon ancien professeur sonner votre réveil aujourd’hui.

Si vous avez du mal à gérer le poids de vos préoccupations, c’est un signe fort que le moment est venu de poser le verre.

Lire : Métaphores et suggestions hypnotiques
Ce manuel pratique vous propose le plus vaste recueil de suggestions et métaphores hypnotiques jamais réalisé.

2. COMME LES ÉLÉPHANTS

métaphoresLes gardiens de zoo attachent généralement une fine chaîne en métal à la jambe d’un éléphant adulte, puis attachent l’autre extrémité à un petit piquet en bois enfoncé dans le sol.
L’éléphant, d’une hauteur de 4 mètres et de plusieurs centaines de kilos, pourrait facilement casser la chaîne, déraciner le piquet en bois et s’échapper à la liberté avec un minimum d’effort.
Mais ce n’est pas le cas.
En fait, l’éléphant n’essaye même jamais.
L’animal terrestre le plus puissant au monde, capable de déraciner un gros arbre aussi facilement qu’un cure-dent, reste vaincu par un petit en bois et une fine chaîne.

Pourquoi ?

Parce que quand l’éléphant était un bébé, ses gardiens utilisaient les mêmes méthodes pour le domestiquer.
À l’époque, la chaîne et la cheville étaient suffisamment solides pour retenir le bébé éléphant.
Quand il essayait de s’en libérer, la chaîne en métal le retenait.
Bientôt, le bébé éléphant réalisa qu’essayer de s’échapper était impossible.
Alors il a cessé d’essayer.
Et maintenant que l’éléphant est complètement développé, il voit la chaîne et le piquet et il se souvient de ce qu’il a appris en tant que bébé, à savoir que la chaîne et le piquet sont impossibles à s’en libérer.
Bien sûr, ce n’est plus vrai, mais cela n’a aucune importance.
Peu importe que le bébé de quelques dizaines de kilos, soit maintenant une montagne de plusieurs tonnes.
Les pensées et les croyances auto-limitantes de l’éléphant prévalent.

métaphores,métaphoreir?t=realiseretreu 21&l=am2&o=8&a=2916149015 - 7 métaphores simples qui changeront votre façon de penserSi vous y réfléchissez, nous sommes tous comme des éléphants. Nous avons tous, un pouvoir incroyable en nous.
Et nous avons nos propres chaînes et attaches – les pensées et croyances auto-limitantes qui nous retiennent.
Parfois, il s’agit d’une expérience de l’enfance ou d’un ancien échec.
Parfois, c’est quelque chose qui nous a été dit quand nous étions plus jeunes.
La chose essentielle à réaliser est la suivante :
« Nous devons apprendre du passé, mais aussi vouloir changer nos hypothèses – notre perspective – sur la façon dont les choses se passent maintenant. »
La vie n’est pas statique.
Vous pouvez vous libérer.

Lire: Contes et métaphores thérapeutiques – Apprendre à raconter des histoires qui font du bien

3. VOIR LES FLEURS

métaphoresUne belle histoire que quelqu’un m’a racontée un jour et que je n’ai jamais oubliée.
Je suis sûr même que cette histoire m’a aidé dans la gestion de mon entreprise.

Il était une fois une femme âgée qui devait se rendre à la rivière tous les matins pour aller chercher de l’eau pour boire, cuisiner et faire le ménage.
Elle a emporté deux seaux avec elle, les a remplis au bord de la rivière et les a ramenés à son chalet.

L’un des seaux était plus récent, parfaitement étanche et contenait parfaitement l’eau.
Mais le deuxième seau était plus ancien et contenait quelques fissures minces qui laisseraient couler de l’eau sur le sol lorsque la femme âgée marcherait.
Au moment où elle est arrivée à la maison, pratiquement le tiers de l’eau dans le deuxième seau avait fui par ses fentes.

Un jour, en marchant jusqu’à la rivière, le seau fissuré – qui avait toujours eu l’impression qu’il n’était pas aussi bon que l’autre seau – a dit à la femme âgée :
« Je veux que vous sachiez que j’ai des fuites d’eau tous les matins depuis plusieurs années.
Je suis vraiment désolé d’être fissuré et de vous avoir rendu la vie plus difficile.
Je comprends que vous avez besoin de me remplacer par un meilleur seau. »

La vieille femme sourit et répondit :
« Pensez-vous vraiment que je n’ai pas entendu parler de vos fissures depuis tout ce temps ?
Regardez toutes les belles fleurs qui poussent sur le chemin de mon chalet à la rivière.
J’ai planté leurs graines, mais chaque matin, c’est vous qui les arrosait. »

Rappelez-vous, se sentir assez bien dans la vie, au travail, dans les affaires et dans nos relations, a tout à voir avec la façon dont nous jugeons personnellement les fissures dans notre propre seau. Parce que nous avons tous quelques fissures !

Mais est-ce que ce sont, des fissures qui nous détruisent, nous altèrent et ruinent notre expérience et notre désir ?

Ou, est-ce que nos fissures qui arrosent une traînée de fleurs que nous n’avons même pas cru bon de nous arrêter pour les apprécier ?

Choisissez de voir les fleurs à travers les fissures de votre propre seau.
Choisissez de voir comment ce sont précisément ces fissures qui vous rendent assez bon.

Une métaphore à ne jamais oublier et tout votre univers changera !

4. LA MANDARINE

métaphoresImaginez que vous ayez une mandarine mûre et juteuse posée sur la table devant vous.
Vous la prenez avec impatience, prenez un quartier et commencez à la goûter.

Vous savez déjà quel goût devrait avoir une mandarine bien mûre et juteuse.
Ainsi, lorsque celle-ci est un peu plus acide que prévu, vous faites une grimace, ressentez une déception et vous l’avalez en vous sentant trompé par rapport à ce que vous vous attendiez.

Ou peut-être que la mandarine a un goût tout à fait normal – rien de spécial du tout.
Donc, vous la manger sans même vous arrêtez pour apprécier sa saveur, alors que vous passez à la prochaine bouchée et à la suivante.

Dans le premier scénario, la mandarine vous a laissé tomber, car elle ne répondait pas à vos attentes.
Dans le second cas, c’était trop clair parce que cela répondait à vos attentes à un T.

Voyez-vous l’ironie ici ?

Ce n’est pas bien ou pas assez.

C’est ainsi que beaucoup d’entre nous vivons, notre vie… Malheureusement.

C’est pourquoi tant d’entre nous se sentent déçus et sans excitation à propos de presque tout.

Parce que rien ne répond vraiment à nos attentes.

Maintenant, imaginez que vous essayez cela à la place :
– supprimez vos attentes quant au goût que « devrait » avoir la mandarine.
Vous ne savez pas et vous ne vous attendez pas à savoir, car vous ne l’avez même pas encore essayé.
Au lieu de cela, vous êtes vraiment curieux, impartial et ouvert à une variété de saveurs possibles.

Vous y goûtez et vous y prêtez vraiment attention.
Vous remarquez la saveur juteuse, la texture de la pulpe, les saveurs à la fois acidulées et sucrées qui tourbillonnent sur votre langue et toutes les autres sensations complexes qui apparaissent dans votre conscience lorsque vous mâchez.
Vous ne saviez pas quel goût aurait cette mandarine, mais vous réalisez maintenant qu’elle est différente des autres et qu’elle est remarquable à sa manière.
C’est une expérience totalement nouvelle, une expérience intéressante, car vous n’avez jamais goûté CETTE mandarine.

Les experts de la « pleine conscience » (un état mental obtenu en focalisant sa conscience sur le moment présent, tout en reconnaissant et acceptant calmement ses sentiments, ses pensées et ses sensations corporelles, utilisée comme technique thérapeutique.) appellent souvent cela « l’esprit des débutants », mais c’est vraiment le résultat d’un état d’esprit exempt d’attentes inutiles et étouffantes.

La mandarine, bien sûr, peut être substituée à presque tout dans votre vie :
Tout événement, toute situation, toute relation, toute personne, toute pensée qui vous trotte dans la tête.
Si vous vous adressez à l’un d’entre eux avec des attentes de « comment ça devrait être » ou « comment ça doit être » pour être assez bon pour vous, ils vous décevront presque toujours d’une manière ou d’une autre… ou seront trop transparents et sans intérêt pour vous.
Et vous passerez simplement à la prochaine déception ou à une expérience de vie injuste et à la suivante et ainsi de suite…

Jusqu’à ce que vous ayez vécu, la grande majorité de votre vie enlisée dans un cycle sans fin d’expériences que vous aimez à peine ou que vous remarquez à peine

5. SEULEMENT DE L’EAU AUTOUR DE VOUS

métaphoresLa plupart des choses auxquelles nous essayons désespérément de nous accrocher, comme s’il s’agissait de véritables rencontres solides et éternelles dans notre vie, n’y sont pas vraiment.
Ou si elles existent sous une forme ou une autre, elles sont changeantes, fluides, impermanentes ou tout simplement à moitié imaginées dans nos esprits.

La vie devient beaucoup plus facile à gérer quand nous comprenons cela.

Imaginez que vous avez les yeux bandés et que vous marchez dans l’eau au centre d’une grande piscine et que vous tentez désespérément de saisir le bord de la piscine qui se trouve à proximité, mais ce n’est vraiment pas le cas… c’est très loin.
Tenter de saisir cet avantage imaginaire vous stresse et vous fatigue, alors que vous vous éclaboussez en essayant sans but de saisir quelque chose qui n’est pas là.

Maintenant, imaginez que vous faites une pause, prenez une profonde respiration et réalisez qu’il n’y a rien, à proximité à saisir.
Juste de l’eau autour de vous.
Vous pouvez continuer à lutter pour attraper quelque chose qui n’existe pas… ou vous pouvez accepter qu’il n’y a que de l’eau autour de vous, et vous vous détendez et flottez.

Aujourd’hui, je vous mets au défi de vous demander :

Qu’est-ce que vous essayez désespérément de garder dans votre vie ?
Comment cela vous affecte-t-il ?
Ensuite, imaginez que la chose à laquelle vous essayez de vous accrocher n’existe pas vraiment.
Imaginez-vous, vous laisser aller… et simplement flotter.

Comment cela changerait-il votre situation ?

6. UN JEU D’ÉCHECS

métaphoresPersonne ne gagne une partie d’échecs en avançant seulement.

Parfois, vous devez reculer pour vous mettre en position de gagner.

La même chose est vraie dans la vie.

Parce que parfois, quand vous avez l’impression de vous retrouver dans une impasse, c’est en fait le signe que vous n’êtes pas sur la bonne voie.
Peut-être étiez-vous censé partir en arrière gauche lorsque vous avez pris la décision de partir à droite et cela s’est avéré, parfaitement correct.
La vie nous apprend progressivement que les demi-tours sont autorisés.
Alors retournez-vous quand il le faut !
Il y a une grande différence entre abandonner et se remettre dans la bonne direction.

7. L’ESPRIT EST UN MUSCLE

métaphoresPensez aux problèmes les plus courants que nous rencontrons dans nos vies – du manque de présence au manque d’exercice, en passant par les régimes malsains, la procrastination, etc.
Dans la plupart des cas, de tels problèmes ne sont pas causés par une affection physique, mais par une faiblesse de l’esprit.

Comme tous les muscles du corps, l’esprit doit être exercé pour gagner en force.
Il doit être travaillé de manière constante pour croître et se développer avec le temps.
Si vous ne vous êtes pas imposé par des centaines de petits gestes au fil du temps, il est évident que vous vous effondrerez le jour où les choses deviennent un peu difficiles.

Mais ce n’est pas nécessairement le cas.
Vous avez le choix…

métaphore,métaphoresir?t=realiseretreu 21&l=am2&o=8&a=2501084934 - 7 métaphores simples qui changeront votre façon de penserVous pouvez choisir de faire attention quand il serait plus facile de prendre votre téléphone.
Vous pouvez choisir d’aller à la gym quand il serait plus confortable de dormir.
Vous pouvez choisir de créer quelque chose de spécial quand il serait plus rapide de consommer quelque chose de médiocre.
Vous pouvez choisir de lever la main et de poser cette question lorsqu’il vous faudrait moins de courage pour rester silencieux.
Vous pouvez vous prouver, de multiples façons, que vous avez le courage de monter sur le ring et de vous battre avec la vie.

lire : La force est en vous: Aimez-vous vous-même, vous êtes merveilleux !

La force mentale se construit à travers de nombreuses petites victoires quotidiennes.
Ce sont les choix individuels, que nous faisons au jour le jour, qui renforcent nos muscles de « force mentale ».
Nous voulons tous, ce genre de force.
Si vous le voulez, vous devez créer des rituels quotidiens positifs dans votre vie qui renforcent ce que vous désirez.

Maintenant, c’est votre tour…

S’il vous plaît, laissez-nous savoir :
Quelle métaphore ci-dessus vous intéresse le plus en ce moment ?
Laissez un commentaire ci-dessous et partagez vos impressions.

Conseils de bonheur exclusifs gratuits

Lorsque vous rejoindrez les personnes inscrites au bulletin d'information

"Question de vie Positive" vous n'aurez pas que des conseils pratiques sur le bonheur,

l'estime de soi, la productivité et plus dans votre boîte de réception chaque semaine. 

Vous recevrez également

GRATUITEMENT CE GUIDE

21 choses que j'aurais aimé qu'on m'apprenne à l'école.

 

7 métaphores simples qui changeront votre façon de penser

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

HTML Snippets Powered By : XYZScripts.com
Lire plus :
passion
Trouver sa passion ou sa multipotentialité pour entreprendre

Je pense toujours qu'exercer un métier avec passion est une chose que nous devons tous avoir la chance...

Fermer