Envie de changer !
Développement Personnel

8 choses que vous devez protéger chaque jour

question vie,changement,vie,faire,vérité,toujours,persévérance,pensez,grandeur,erreur,situation,honnêteté,vérité,esprit libre,envie,jalousie,changement positif,persistance,patience,bienveillance,amour vrai

8 choses que vous devez protéger chaque jour

Parce que dans la vie cela vaut la peine qu’on se batte pour …

1. La grandeur personnelle.

Les buts faciles n’existent pas. Un but est un point d’achèvement qui exige des efforts et des sacrifices. Il n’y a pas d’entreprise participant à une valeur estimée qui ne nécessite pas un certain niveau d’effort et de lutte.

Dans quelques décennies quand vous serez à la retraite et proche de la fin de votre vie, vous ne vous souviendrez pas des jours faciles, vous chérirez les moments où vous vous êtes élevé au-dessus de vos difficultés et conquit vos objectifs de grandeur. Vous rêverez de la force que vous avez trouvée en vous-même et qui vous a permis de réaliser ce qui semblait impossible.

Ne faites pas ce qui est facile, faites ce que vous êtes capable de faire. Vous vous surprendrez de votre propre grandeur.

2. L’honnêteté et la vérité.

La transformation personnelle et la croissance, peuvent être remarquablement enrichissantes, mais seulement lorsque le processus de changement est basé sur l’honnêteté et de la vérité. Lorsque vous n’êtes pas de bonne foi quelque part dans votre vie ou vis-à-vis de quelqu’un, cela vous conduit finalement à la colère et de la frustration. La vérité se glisse toujours en vous et ne cesse pas d’exister même quand vous l’ignorez.


Être dans le mensonge à propos de n’importe quel aspect de votre existence, creuse lentement un vide sombre dans votre âme. La vie ne pourra tout simplement pas travailler pour vous si vous ne vous présentez pas comme étant VOUS. La vérité n’est pas toujours facile à gérer, mais à la fin elle saura toujours vous libérer.

Lire:  La voie de la liberté personnelle

3. L’esprit libre de l’envie et la jalousie.

L’envie et la jalousie sont des maladies coûteuses. Vous ne pouvez pas être vous-même à l’intérieur de leurs frontières. Lorsque vous leur cédez, le prix que vous payez est énorme – mauvaise humeur, esprit stérile, complexe d’infériorité et migraine chronique.

Être jaloux de ce que quelqu’un d’autre possède, c’est comme boire du poison et attendre qu’il améliore comme par magie votre situation. Plutôt que de vous détruire en méditant sur les choses que vous n’avez pas ou les choses qui ne peuvent pas se réaliser, pensez une seconde à ce que vous avez. Pensez à ce que vous pouvez faire dès maintenant pour faire des progrès.

4. Le changement positif.

Quand vous êtes dans une situation que vous ne voulez pas, faites tout changement utile pour rendre la situation plus attrayante. Un changement flou pour le plaisir de changer ne vous mettra pas nécessairement en avant. Lorsque vous utilisez votre temps et votre énergie pour faire un changement, assurez-vous que ce soit un changement pas pour fuir, mais un changement pour une véritable amélioration.

Le fait de vous rendre compte que vous avez besoin de faire un changement peut être une grande source de motivation. Pour que cette motivation créée un changement positif, vous devez l’appliquer en vue de créer des objectifs de valeur. Ne luttez pas contre ce que vous ne voulez pas et créez ce que vous voulez. Ne pas punir ceux qui vous ont fait de la peine. Oubliez et concentrez-vous sur quelque chose de nouveau qui apaise votre douleur. Ne vous concentrez pas sur ce que vous fuyez. Concentrez votre attention sur les grandes choses que vous voulez créer dans votre vie.

5. La volonté d’apprendre de ses erreurs.

Une erreur ne peut pas se répéter toute votre vie, sauf si vous le permettez. Cette heure qui commence est une heure toute neuve avec aucun défaut à ce moment. Pensez à vos erreurs et apprenez d’elles, mais ne portez pas leur poids partout avec vous.

La route du succès est parsemée d’erreurs. Les éviter est impossible. La seule chose qui finira par définir votre réussite ou votre échec ne sera pas combien d’erreurs vous avez commises, mais comment vous les avez gérées. L’essentiel, c’est que vous vous pardonnez pour elles

Lire: L’Âme du monde

6. La persévérance et la patience.

Avant d’abandonner, pensez à la façon dont il serait regrettable si les efforts que vous avez fournis pour atteindre les résultats souhaités avaient seulement besoin d’une petite dose d’effort supplémentaire. Combien cela serait décourageant si le train que vous avez attendu, arrivait cinq minutes après que vous ayez quitté la gare? Non seulement le succès exige des efforts diligents, il exige de la persévérance et de la patience.

Reposez-vous lorsque vous êtes fatigué, mais n’abandonnez pas. Vous ne savez jamais ce qui existe passé le coin de la rue. Cela pourrait être le résultat de ce que vous avez travaillé, ou cela peut être simplement que quelques mètres sur le chemin de votre voyage. De toute façon, quand vous persévérez à mettre un pied devant l’autre chaque jour, la prochaine étape que vous prenez sera celle qui vous mènera à votre objectif.

7. L’amour vrai.

Il n’y a pas âme sœur là-bas qui va résoudre tous vos problèmes. Il n’y a pas de coup de foudre qui dure sans travail et sans engagement. Mais il y a quelqu’un là-bas qui mérite d’être défendu. Non pas parce qu’il est parfait, mais parce qu’il est imparfait de la manière qui est bonne pour vous.


Vous saurez quand vous rencontrerez cette personne, lorsque vous retrouvez à travers elle le meilleur de vous-même.

Lire: La maîtrise de l’amour

8. La bienveillance.

Il n’y a pas de grandeur ou de paix de l’esprit où il y a trahison de votre propre volonté. Toujours viser la complète sincérité de vos pensées, paroles et actes. Si c’est mal, ne le faites pas. Si c’est faux, ne le répétez pas.

Faites ce que vous faites parce que vous croyez que c’est la bonne chose à faire. Faites de bonnes actions, même quand personne ne peut le voir. Soyez parmi les personnes qui font une vraie différence dans le monde en le laissant un peu mieux et plus juste que vous l’avez trouvé.

photo par Battle Castle

ban728x90
Musique Zen de relaxation et méditation, musiques Mp3 relaxation
11 comments
  1. 9 signes qui vous avertissent que vous êtes en mauvaise compagnie | Question de vie

    […] L’envie excessive ne vous dit pas combien quelqu’un vous admire, il vous dit combien il se déteste. Si vous le pouvez, essayer de l’aider à s’élever, mais faites attention qu’il ne vous tire pas vers le bas. Souvent, toute l’attention, toutes les preuves d’engagement ne sont jamais assez pour qu’il se sente mieux dans sa peau. Pour se sentir bien dans sa vie et recoller les morceaux de sa vie il est le seul à pouvoir le faire pour lui-même. Le bonheur, après tout, est un travail de l’intérieur. […]

  2. Bernadette GILBERT

    Bonjour Martin,
    Huit points essentiels, il est vrai ! Si on creusait, on en trouverait encore une infinité, sans doute. Pourtant, il me semble avoir touché plus profond que jamais en lisant « l’amour vrai », amour amitié, amour couple, amour parent, amour enfant, c’est là pour chacun et c’est très beau et très juste.
    A bientôt !
    Bernadette GILBERT son dernier article:Kombucha ou combucha – ses vertus et sa recetteMy Profile

  3. Christian de Destresse Marketing

    Salut Martin,

    J’adore l’exemple du train dans le point n°6.
    Je me suis souvent retrouvé dans cette situation mais là, se pose une autre question que mon épouse me rappelle sans cesse.

    « Oui, mais qu’est-ce-que tu fais? Tu pars ou tu restes ici »…parce qu’en somme, la persévérance c’est bien, mais quand vous réalisez petit à petit qu’à 2 heures du matin il y a peu de chance que votre train arrive (et ça c’est pour les lents de la prise de décision) il faut quand même se rendre compte que l’on est dans l’erreur, que l’on va droit dans le mur et qu’il est peut-être temps de se diriger vers ailleurs.

    Persévérer, oui, mais comme dans tout, il faut mesurer l’affaire et savoir partir vers autre chose avant qu’il ne soit parfois trop tard.

    @+
    Christian.
    Christian de Destresse Marketing son dernier article:Le petit Chaperon Blogueur et le grand méchant Loup MarketeurMy Profile

  4. nicole

    Bonjour Martin,
    J’y suis presque à la retraite, le dossier est déposé et comme tu l’as dit, je me souviens surtout des objectifs difficiles que j’ai choisis. Quelle satisfaction d’avoir osé et d’avoir réussi. Mais les échecs m’ont également beaucoup appris. Et les lectures que tu recommandes sont une aide précieuse dans la vie, une nourriture aussi importante que les aliments!
    nicole son dernier article:Commentaires sur L’art du pinceau suite. par EveilMy Profile

  5. Jean-Luc (de Moralotop)

    Oups, erreur de clavier, désolé.
    Merci de rectifier le texte stp Martin.
    Le voici.
    —–

    Martin, je souscris à chacun de ces principes.

    Parmi eux, le premier pourrait alimenter un joli débat.

    Vaut-il mieux :

    – faire ce qui est facile et être certain d’y parvenir,
    – ou s’attaquer au difficile avec le risque d’échouer ?

    Le débat est lancé… 🙂
    Jean-Luc (de Moralotop) son dernier article:Développer son réseau : nouvelles du frontMy Profile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

ban728x90
Lire les articles précédents :
7 vérités essentielles oubliées

7 vérités essentielles oubliées Quel que soit ce qui se passe dans notre vie de tous les jours,...

Fermer