Envie de changer !
Attitude Positive

3 histoires qui vont changer votre façon de penser

 verre,requin,poissons,temps,monde,histoire,tortue,attitude positive

3 histoires qui vont changer votre façon de penser

Permettez-moi de vous distraire un peu et vous raconter ces trois histoires.

Ce sont de vieilles histoires – des histoires qui vous sont peut-être familières. Les personnes et les circonstances diffèrent légèrement pour tous ceux qui les racontent, mais les leçons de base restent les mêmes.

J’espère que la tournure inattendue de ces histoires, vous inspira à penser différemment…

« Il y a toujours de la place pour une histoire

qui peut transporter des personnes à un autre endroit ».

– J.K. Rowling ( Harry Potter )

 

Histoire 1: faire une différence dans le monde

Chaque dimanche matin, je fais un petit jogging autour d’un lac près de chez moi. Chaque fois que je fais du jogging autour de ce lac, je vois la même vieille femme assise au bord de l’eau avec une petite cage métallique à côté d’elle.

Dimanche dernier, je n’ai pas pu refréner ma curiosité, alors j’ai arrêté mon jogging et je me suis dirigé vers elle. En m’approchant, j’ai réalisé que la cage de métal était en fait un petit piège. Il y avait trois tortues, saines et sauves, marchant lentement autour de la cage. La vieille dame avait une quatrième tortue dans ses mains qu’elle frottait soigneusement avec une éponge.

« bonjour», dis-je. « je vous vois ici tous les dimanches matin. J’espère que mon indiscrétion ne vous dérange pas, mais j’aimerais savoir ce que vous faites avec ces tortues.»

Elle sourit. « je nettoie leur carapace» répondit-elle. « des choses sur une carapace de tortue, comme les algues ou de la crasse, réduisent la capacité de la tortue pour absorber la chaleur et diminuent sa capacité à nager. Ils peuvent aussi attaquer et affaiblir la carapace au fil du temps ».

« c’est vraiment gentil de votre part ! » m’écriai-je.

Elle a poursuivi: « je passe quelques heures chaque dimanche matin, me détendre près du lac et aider ces petites bêtes. C’est ma propre façon peut-être bizarre de créer une différence.»

« mais la plupart des tortues d’eau douce vivent toute leur vie avec des algues et de la crasse suspendues sur leurs carapaces?» Demandai-je.

“oui, malheureusement, c’est vrai.» répondit-elle.

Je me suis gratté la tête. « eh bien, vous ne pensez pas votre temps pourrait être mieux utilisé? Je veux dire, je pense que vos efforts sont gentils et formidables pour les tortues, mais il y a plein de tortues d’eau douce vivant dans les lacs du monde entier. Et 99 % de ces tortues n’ont pas de bonnes personnes comme vous pour les aider à nettoyer leurs carapaces. Donc, comment vos efforts si localisés dans ce lac peuvent vraiment faire une différence dans le monde? »

La femme eut un petit rire. Elle a alors regardé dans ses mains, la tortue nettoyée du dernier morceau d’algues de sa carapace et dit: « monsieur, si cette petite bête pouvait parler, elle vous dirait que je viens de faire toute la différence dans le monde.»

La morale : Vous pouvez changer le monde – peut-être pas tout à la fois, mais une seule personne, un animal, une bonne action à la fois. Réveillez-vous chaque matin et faites comme si vous voulez faire une différence. Faites-le.

Lire: Entretiens, Lettres à Lucilius

Histoire 2: le poids du verre

Il était une fois un professeur de psychologie qui se promenait sur une scène tout en enseignant les principes de gestion du stress à un auditorium rempli d’étudiants. Comme il a soulevé un verre d’eau, tout le monde s’attendait à être invité à répondre à la question typique “du verre à moitié vide ou du verre à moitié plein ” . Au lieu de cela, avec un sourire sur son visage, le professeur a demandé: « combien pèse ce verre d’eau que je tiens?»

Les étudiants ont crié des réponses allant de quelques dizaines de grammes à un plus d’une centaine de grammes .

Il répondit : « de mon point de vue, le poids absolu de ce verre n’a pas d’importance. Tout dépend pendant combien de temps je le tiens. Si je le tiens pendant une minute ou deux, il est assez léger. Si je le tiens pendant une heure, son poids pourrait me faire un peu mal au bras. Si je le tiens toute une journée, mon bras sera probablement rempli de crampes et il se sentira complètement engourdi et même paralysé, me forçant à laisser tomber le verre parterre. Dans chaque cas, le poids du verre ne change pas, mais plus je le tiens et plus je sens qu’il est lourd.»

Comme la classe secoua la tête en accord, il poursuivit, « vos contraintes et les soucis de la vie sont un peu comme ce verre d’eau. Pensez à eux pendant un certain temps et rien ne se passe. Pensez-y un peu plus et vous commencez à avoir mal un peu. Pensez à eux toute la journée et vous vous sentirez complètement engourdi et paralysé -. Incapable de faire autre chose jusqu’à ce que vous les laissiez tomber.»

La morale : Il est important de se rappeler de laisser aller votre stress et vos soucis. Peu importe ce qui se passe au cours de la journée, en début de soirée dès que vous le pouvez, posez tous vos fardeaux. Ne pas les porter toute la nuit et le jour suivant avec vous. Si vous sentez encore le poids des contraintes d’hier, c’est un signe fort qui vous dit qu’il est temps de laisser tomber le verre.

Histoire 3: le requin et l’appât

Au cours d’une expérience de recherche en biologie marine on a placé un requin dans un grand bassin, puis on a libéré plusieurs petits poissons d’appâts dans le bassin.

Comme on peut s’y attendre, le requin qui nageait autour du bassin a rapidement attaqué et mangé les petits poissons.

Le biologiste marin a ensuite inséré une plaque épaisse de fibre de verre transparent dans le bassin, créant ainsi deux parties distinctes. Il a alors mis le requin sur un côté de la plaque de verre et un nouvel ensemble de poissons d’amorce de l’autre.

Encore une fois, le requin a attaqué rapidement. Cette fois, cependant, le requin a percuté le diviseur en plaque de verre et a rebondi. Sans se décourager, le requin ne cessait de répéter ce comportement pendant quelques minutes, mais en vain. Pendant ce temps, les poissons appâts nageaient autour de la deuxième partie du bassin, sains et saufs. Finalement, environ après une heure de cette expérience, le requin a abandonné.

Cette expérience a été répétée plusieurs dizaines de fois au cours des semaines suivantes. Chaque fois, le requin devenait moins agressif et faisait moins de tentatives pour attaquer les poissons appâts, jusqu’à ce que finalement le requin soit fatigué de frapper le diviseur en fibre de verre. Pour simplement cesser tout à fait d’attaquer.

Le biologiste marin a ensuite retiré le diviseur de fibre de verre, mais le requin n’a pas attaqué. Le requin a été formé à croire qu’une barrière existait entre lui et les poissons appâts, de sorte que les poissons appâts ont nagé où ils voulaient, sans dommage.

La morale : beaucoup d’entre nous, après avoir connu des revers et des échecs, abandonnent et arrêtent d’essayer. Comme le requin dans l’histoire, nous croyons que parce que nous n’avons pas réussi dans le passé, nous allons toujours échouer. En d’autres termes, nous continuons à voir un obstacle dans nos têtes, même si aucune barrière «réelle» existe entre l’endroit où nous sommes et où nous voulons aller.

Lire: Au-delà du chemin le moins fréquenté

A votre tour …

Comment pensez-vous faire différemment aujourd’hui ?

Quelle est l’expérience de vie ou de réalisation qui a provoqué un changement important dans votre façon de penser ?

S’il vous plaît laissez un commentaire ci-dessous et partagez votre histoire avec nous.

ban728x90
Musique Zen de relaxation et méditation, musiques Mp3 relaxation
4 comments
  1. ACD

    Ces histoires sont vraiment très intéressantes et permettent à une personne d ‘avoir des pensées positives et d’etre une personne heureuse

  2. Nicole (Concrétiser rêves)

    Bonjour Martin,

    Ce sont de belles histoires transmettant un message sans agressivité mais, oh combien efficaces !

    Pour répondre à ta question : “Quelle est l’expérience de vie ou de réalisation qui a provoqué un changement important dans votre façon de penser ?”

    J’ai rédigé mon premier roman et de ce fait ai changé mon approche sur l’écriture. J’avais, tout au long de ma vie, un écran (en fibre de verre?) qui m’empêchait de voir au-delà de mon écriture habituelle.
    Je rêvais de publier un roman et cependant je ne l’écrivais pas. Comment publier si rien n’est rédigé? Telle est la question!

    Cet écran n’existait pas, je me le suis “inventé’ contrairement au requin de l’histoire. Nous voyons, ou nous heurtons, à des choses que nous croyons parfois réelles.

    En tout cas, je partage ton article sur ma page Facebook !

    Merci encore et bon weekend,
    Amicalement,
    Nicole
    Nicole (Concrétiser rêves) son dernier article:Roman « L’esprit de Sara » : va-t-elle concrétiser son rêve?My Profile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ban728x90
Lire les articles précédents :
9 façons de créer votre propre chance

9 façons de créer votre propre chance J'ai une bonne nouvelle ! Aujourd'hui pourrait être votre jour de...

Fermer