[Le cœur ] centre des sentiments

Face au soleil,cœur,sentiments,pompe,monde,cerveau,centre,claire sylvia

[Le cœur] centre des sentiments

[Le cœur] a captivé l’intérêt tout au long de l’histoire. Aristote a identifié le cœur comme l’organe le plus important du corps, il alla jusqu’à le décrire comme le centre de la vitalité du corps

La plupart des ouvrages médicaux décrivent le cœur comme un organe musculaire qui assure la circulation du sang en le pompant. C’est une merveille de technologique. La tendance des chercheurs pour aider le cœur défaillant va vers le remplacement par un cœur artificiel, ce qui résoudrait définitivement le problème de donneur.

Le cœur influence l’état psychique

Ceci est en contraste frappant avec les mystiques, les patriarches et les sages des temps anciens à qui le cœur signifiait beaucoup plus qu’une pompe. Ils se sont largement exprimés dans l’écriture, la poésie et la littérature. Ils parlent du cœur comme le centre de l’émotion, de l’amour et de la compassion. Les sages ont pensé au cœur comme la connexion vers le ciel et le royaume spirituel. Pour les anciens, le cœur était le centre et la source de la vie à la fois physique et spirituelle. Pour eux, le cœur éprouve tous les sentiments humains.

Mais tout n’est pas perdu. Aujourd’hui quelques biologistes et scientifiques opiniâtres découvrent que le cœur est beaucoup plus qu’une pompe. C’est une source à travers laquelle nous pouvons profiter de vrais repos et d’une tranquillité d’esprit.

L’extraordinaire histoire de Claire SYLVIA

Certains développements surprenants sont à l’origine de ce changement. Nous regardons à nouveau le cœur avec la conviction qu’il n’est pas qu’une pompe. Plus surprenant encore que ce que Claire SYLVIA avait à dire sur son cœur. Il serait peut-être plus juste de dire la greffe du cœur, qu’elle a reçue. Les chirurgiens en mai 1988 avaient effectué leur première greffe réussie cœur-poumon sur Claire Sylvia, un professeur d’art dramatique de 47 ans, originaire de Boston.

Quelques semaines après l’opération, quand elle fut autorisée à conduire pour la première fois, elle se dirigea droit vers un fast-food de poulet, un fast-food qu’elle n’avait jamais fréquenté auparavant. Elle ne peut pas l’expliquer. Elle ne peut pas non plus expliquer de nombreux autres changements qui son intervenus dans sa personnalité. Comme par exemple, pourquoi elle a une irrésistible envie de boire un verre de bière, pourquoi regarde-t-elle les femmes comme un homme peut regarder les femmes, ou pourquoi ses couleurs préférées sont plutôt maintenant le vert et le bleu alors que ses couleurs préférées étaient les nuances de rose et d’or. Ce sont ces incidents qui poussent tout d’abord Sylvia à croire que quelque chose d’étrange s’est produit. Elle sait, parce qu’elle a appris de ses infirmières que son nouveau cœur et ses nouveaux poumons ont été retirés d’un jeune homme de 18 ans, décédé dans un accident de moto. Elle pense, qu’il aimait sûrement la bière.

Suite à un rêve et voulant en savoir plus, Sylvia se rend à la bibliothèque locale et trouve un bref rapport sur un accident mortel de moto qui a eu lieu le jour avant son opération. La victime était un jeune homme, âgé de 18 ans. Sylvia rend visite aux parents du jeune homme et découvre qu’il aimait la bière et aimait les nuggets de poulet. Ses couleurs préférées étaient bien le bleu et le vert.

Elle croit que les souvenirs et les expériences, sont gravés dans les cellules du cœur de son donneur et qu’ils ont été transférés dans son propre cerveau et communiqués à sa conscience.

Sylvia, raconte son histoire dans son livre:

Mon cœur est un autre

Que pensent les scientifiques

Bien que n’étant pas accepté par la majorité scientifique, le psychologue Gary SCHWARTZ de l’Université de l’Arizona suggère une théorie pour expliquer le curieux phénomène. La théorie considère que, puisque chaque cellule du corps contient un ensemble complet de matériel génétique, les patients transplantés héritent de l’ADN de leurs donneurs, qui détermine, en partie, la façon dont une personne pense, se comporte et même effectue les tâches les plus simples. Gary SCHWARTZ dit : « le cœur peut avoir de la mémoire, comme le fait le cerveau».

Nous savons tous, que les anciennes écritures parlent souvent du cœur humain comme le siège des émotions, des sentiments, de la sincérité, de la passion et de l’amour, mais la plupart d’entre nous l’avons oublié. De nouvelles preuves ont été rapportées. Il a été estimé que, entre 5 et 10 % des bénéficiaires de cœurs donnés ont eu des expériences insolites semblables à Claire SYLVIA. Ils prennent les aspects de la vie, les intérêts, les goûts et les passions du donneur de cœur! Les spécialistes du cœur qui se moquaient d’abord, blâmant les effets secondaires possibles des médicaments antirejet, sont obligés de regarder de plus près, les éléments de preuves disponibles. Dans l’évolution rapide du monde scientifique d’aujourd’hui, il est raisonnable de tenir compte de ce que dit le psychologue Gary SCHWARTZ. Maintenant que nous connaissons l’expérience de Claire SYLVIA ainsi que d’autres bénéficiaires de cœur, on peut dire que les cœurs peuvent avoir des sentiments, des passions et des émotions et qu’Ils transfèrent parfois ces qualités aux autres quand ils sont transplantés.
Lire : Extraordinaires contacts avec l’au-delà

Ceci indique que notre cœur et notre cerveau ont des tâches quotidiennes qui soutiennent notre corps. Le cerveau gauche s’occupe des problèmes de logique. Il détecte l’information tangible, logique qu’il reçoit à travers la vue, l’ouïe, l’odorat, le goût et le toucher. Le cœur s’occupe des problèmes du cerveau droit, émotionnel de la musique, de l’intuition, de la créativité, de l’amour, de la bonté, de la compassion et du pardon. Avec dans l’état où notre monde est, le moment est venu de commencer à permettre au cœur avec sa compassion et sa nature de pardonner de prendre le contrôle.
Le moment est venu de commencer à modifier notre trajectoire actuelle et de commencer à construire un monde nouveau guidé par notre cœur.

La trajectoire de notre monde conduit à la destruction de notre environnement naturel, les bouleversements sociaux et la répartition économique. Beaucoup de grands leaders scientifiques et spirituels du monde, nous mettent en garde sur notre mode de vie actuel qui ne peut plus être maintenu à l’avenir. Ils soutiennent que les portes s’ouvriront à un avenir meilleur si nous changeons notre façon de penser et orienté vers le cœur.

La source de cet article vient du livre de Vince DACOSTA

Les relations, de toute nature, aux autres, ont une grande influence sur notre bien-être. Les liens affectifs positifs avec d’autres personnes améliorent non seulement la qualité de notre vie, mais aussi renforcent notre survie. Les sentiments d’amour et d’intimité sont à l’origine de ce qui nous fait nous sentir bien.

Connaissez-vous d’autres récits similaires au récit de  Claire SYLVIA?
Que pensez-vous du cœur et de ses liens avec nos sentiments?

 

photo prise par pascal

ban728x90
Musique Zen de relaxation et méditation, musiques Mp3 relaxation

05 comments on “[Le cœur ] centre des sentiments

  • Dorian , Direct link to comment

    Bonjour Martin,

    Alors ça c’est incroyable effectivement ! J’ai déjà entendu des récits similaires mais ça me scotch toujours. Le coeur est effectivement au centre de beaucoup de choses. Il fait d’ailleurs partie du 4e chakra qui est le chakra central dans notre corps. Il est donc comme un carrefour entre le haut et le bas du corps. Il est évident qu’un coeur qui n’est pas en pleine santé va faire souffrir le corps et l’esprit.

    Merci pour ce beau partage et joyeux Noël !

    DOrian
    Dorian son dernier article:Gérer son temps grâce à 3 méthodes, 7 principes, 27 règles et une histoire frappanteMy Profile

  • corinne , Direct link to comment

    Bonjour Martin,
    Incroyable cette histoire !
    Je crois vraiment au fait de faire un monde guide par notre coeur.
    J’essaie d’expliquer à mon fils de 6 ans que le plus important c’est l’amour et qu il faut voir avec le coeur…
    @bientot
    Corinne
    corinne son dernier article:Un dessert rapide à la pommeMy Profile

  • Bernadette GILBERT , Direct link to comment

    Bonjour Martin,
    L’histoire de Claire est extraordinaire. Mais pour moi, rien d’étonnant. C’est bien l’un des maux de la médecine moderne, française en particulier, que de découper les gens en différents organes ou différentes fonctions sans réaliser le lien puissant qui s’est tissé entre eux depuis la conception. Nos cellules ont une mémoire et celles du coeur plus encore si c’est possible !
    On n’a pas besoin de l’aval des scientifiques pour être convaincus.
    Merci et à bientôt ! Et passe de merveilleuses fêtes de fin d’année !
    Bernadette GILBERT son dernier article:Lettre ouverte : ce que sera 2014 sur cuisine-en-sante.comMy Profile

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus dans Bonheur & Bien-être
bonheur,vie,faire,temps,besoin,travail,santé
7 façons de protéger votre bonheur

Ça ne prend pas plus de temps à voir le bon côté de la vie et agir sur...

Fermer