coeur,donner,don,vie,bonheur,aider,satisfaction

Donner aux autres avec son cœur contribue à votre bonheur

Donner est une des plus grandes sources de joie et de satisfaction que connaît l’humanité.
Vous êtes-vous demandé pourquoi?
Pour une simple raison, il semble avoir un lien indéniable entre notre propre bonheur et notre volonté de contribuer au bonheur des autres.
Nous sommes en fait réellement câblés avec cette connexion.
Donner à tout niveau tout naturellement nous fait nous sentir bien à l’intérieur de nous-mêmes.
Avez-vous déjà rencontré un philanthrope triste ou déprimé ?
Pourquoi croyez-vous que les bénévoles semblent souvent très zélés dans l’accomplissement de leur tâche plus que certains qui sont payés pour faire la même chose?

Découvrez le philanthrope caché en vous.

donnerir?t=realiseretreu 21&l=am2&o=8&a=2728921571 - Donner aux autres avec son cœur contribue à votre bonheurUne personne qui pratique la philanthropie ne se demande pas:«Qu’ai-je à gagner dans cet engagement?»
Plutôt que de poursuivre un chemin égoïste, il est soucieux de créer une différence positive dans la vie de quelqu’un.
Il est heureux parce que le bonheur est le produit du don du cœur.
Si nous adhérons à l’idée que le bonheur peut être sur le chemin suivi directement par un égoïste, qui se demande «Qu’ai-je à gagner, moi?»
Avec cette mentalité, nous allons nous trouver insatisfait à chaque fois.
Oh, nous pouvons obtenir quelque plaisir à des choses que nous acquérons, mais le sentiment profond de satisfaction que nous recherchons continuera de nous échapper.

lire:  dis-nous en qui tu crois?

Cultivez le désir de contribuer

Contrairement à l’opinion populaire, les récompenses des chemins égoïstes sont extrêmement limitées et vides.
Nous avons tous besoin de servir une cause plus grande que «soi-même», consciemment ou non.
Au fond, cela fait partie de notre nature de vouloir aider les autres, pour créer une différence positive dans notre vie.
Parfois, cela peut-être un concept difficile à saisir, surtout si nous nous battons pour satisfaire nos propres besoins.
C’est parce que la lutte et le manque obscurcissent notre appréciation de la valeur réelle du don.
En réalité, la capacité à apporter une contribution significative à la vie des autres ne dépend pas de notre situation financière.
Donner par obligation n’est pas la même chose que de donner avec le cœur.

Donnez généreusement avec votre cœur

Quelque chose d’aussi simple que le don d’un sourire sincère peut signifier beaucoup de choses pour quelqu’un qui est déprimé.
Que diriez-vous d’aider une personne âgée ou une mère qui tente de gérer ses enfants, en les aidant à faire leurs courses ou à charger leur voiture?
Pensez-vous que cela pourrait faire une différence significative dans leur journée?
Beaucoup d’enfants grandissent sans jamais avoir passé un vrai tête-à-tête en tant qu’individus avec leurs parents.
Donner de votre temps à vos enfants, est un cadeau d’une valeur incomparable.
Le point est, quand vous êtes prêts à donner généreusement avec votre cœur il n’y a jamais de pénurie de dons ou de manque d’occasion.
L’idée que nous sommes obligés de donner à certains moments et à certains égards a faussé tout le concept du don.
Lequel préférez-vous recevoir- un cadeau du cœur ou celui qui vient d’un sentiment d’obligation et de pression sociale?

Développez votre cœur et votre profonde satisfaction

donnerir?t=realiseretreu 21&l=am2&o=8&a=2290344222 - Donner aux autres avec son cœur contribue à votre bonheurUne fois que nous commençons à expérimenter les différentes façons d’aider les autres, nous pouvons découvrir un large éventail d’avantages surprenants. Aider les autres est toujours gratifiant à lui tout seul et c’est ainsi que nous devrions le voir.
Le don nous procure un type particulier de satisfaction.
En fait je ne crois pas qu’il soit possible de vivre une vie profondément satisfaisante et enrichissante, sans un engagement personnel de façon positive envers les autres.

lire: De la vie heureuse

Le bonheur est un produit du don du cœur

Nous pouvons nous attendre à une puissante transformation interne chaque fois que nous embrassons le rôle d’un donateur.
Ce rôle déclenche automatiquement un saut positif important dans nos valeurs et nos croyances.
Notre perception de ce qui est important dans la vie prend une nouvelle dimension et notre concept de la réalité commence à se dilater dans le désir d’aider autrui.
Une bonne volonté de contribuer devrait toujours être alimentée par un désir désintéressé de donner sans penser recevoir quelque chose en retour.
Même ainsi, ceux qui aident expriment souvent de la gratitude.
Une fois que votre cœur est touché par l’appréciation reconnaissante de l’autre, vous serez accro à donner.
D’une certaine façon très tangible et étonnante, le don est un véritable cadeau.

A votre tour

Êtes-vous en contact avec le philanthrope qui est en vous ?

Racontez-nous votre engagement.

Conseils de bonheur exclusifs gratuits

Lorsque vous rejoindrez les personnes inscrites au bulletin d'information

"Question de vie Positive" vous n'aurez pas que des conseils pratiques sur le bonheur,

l'estime de soi, la productivité et plus dans votre boîte de réception chaque semaine. 

Vous recevrez également

GRATUITEMENT CE GUIDE

21 choses que j'aurais aimé qu'on m'apprenne à l'école.

 

form - Donner aux autres avec son cœur contribue à votre bonheur

Donner aux autres avec son cœur contribue à votre bonheur

16 réflexions au sujet de “Donner aux autres avec son cœur contribue à votre bonheur”

  1. Ping : 7 actions pour des résultats étonnants
  2. Bonjour Martin,
    Ce n’est pas une polémique que je proposais mais aller plus loin dans la dynamique du don, tout simplement en soulignant une subtilité, de taille malgré tout.
    Je suis d’accord que donner est un acte généreux (le plus souvent mais qui nourrit la volonté, l’égo, même quand il s’appuie sur de bonnes intentions etc…) Il est voulu, choisi.
    Par-donner est une proposition qui nous arrive « en travers » de notre volonté, notre égo, quelque chose dont on se serait bien passé puisqu’il y a « offense ». L’offense blesse l’égo au lieu de le flatter.
    Le pardon ne se commande pas, ni de l’intérieur, ni de l’extérieur. Il existe ou pas. C’est un don de soi. Sa qualité est le summun du don. il faut une bonne dose d’innocence et de réceptivité du coeur pour pardonner. C’est un vécu d’innocence.

    Elisandre

    Elisandre (le Royaume Amoureux) son dernier article:Le secret de la réussite des voeuxMy Profile

    Répondre
    • Bonsoir Elisandre,

      Je pense que nous sommes d’accord. Ce que je voulais dire c’est exactement la même chose. Le don nous le décidons alors que le pardon est la projection d’une situation non désirée. Nous décidons si nous voulons pardonner ou pas. Je pense que pardonner est plus simple et plus confortable. Le pardon est surtout profitable à celui qui pardonne. Je crois, par expérience, que plus rapidement nous accordons le pardon plus vite nous profitons de rapports harmonieux. A bientôt et merci encore pour ton commentaire.

      Répondre
  3. Bonjour Martin,
    Donner me fait penser à par-donner qui signifie « tenir une offense comme non avenue », « accorder grâce », finalement être gracieux vis à vis de quelqu’un qui vous a offensé. Cela est un don d’indulgence, tout simplement et il ne se fait pas sur commande mais demande une ouverture de coeur, une vraie. C’est un vrai test, beaucoup plus exigeant que de donner quelque chose qui parfois nous flatte.
    Le plaisir que l’on procure à l’autre (et c’est bien !) nous flatte l’égo le plus souvent même si on le fait de bonne grâce.
    Quand on par-donne on ne reçoit rien (du moins en apparence bien sûr).
    Le par-don est un don unilatéral qui vient quand il vient et qu’on ne peut faire sur commande. Dans les couples par exemple, il est souvent nécessaire de trouver cette énergie du coeur.

    Bien cordialement
    Elisandre
    Elisandre (le Royaume Amoureux) son dernier article:Comment repenser « notre » prospérité ?My Profile

    Répondre
    • Bonjour Elisandre,
      Je ne suis pas tout à fait d’accord avec toi. Donner est un acte généreux et dirigé essentiellement vers l’autre. C’est vrai que lorsque nous donnons nous recevons énormément, mais le but premier est de donner sans retour. On ne peut pas mesurer la force de retour du don gratuit. C’est très différent à chaque action et à chaque individu, donneur et receveur. C’est un échange unique et impossible à dupliquer. Par contre le pardon, c’est autre chose. C’est vrai que lorsque que l’on pardonne on ne reçoit rien au prime abord. Mais pour moi on reçoit la paix et la sérénité. On ne peut pas vivre sans pardonner. Je conseille toujours de vite se mettre dans la dynamique du pardon pour retrouver la paix de l’esprit et devenir plus disponible pour son entourage. Je ne peux pas donner un classement de générosité entre le pardon et le don. Pour moi c’est deux sujets différents. Le pardon est l’aboutissement d’une histoire vécue alors que le don est le début d’une histoire à construire. Merci pour ton commentaire, j’espère que je n’ai pas été trop brouillon. Je t’ai répondu spontanément avec le coeur.

      Répondre
  4. Martin,

    On pourrait penser que nous nous sommes concertés pour écrire nos articles car j’ai écrit pratiquement sur le même sujet 2 articles il y a 15 jours donc je partage totalement tous les points de ce que tu dis.

    Sourire avec les yeux, donner avec le coeur sans attentes Hier j’ai emmené deux petites grand-mères (solitaires) qui fêtaient respectivement 83 et 84 ans au restaurant. Elles étaient transfigurées à la sortie et moi je me suis sentie utile et heureuse pour elle, donner et vous recevrez.

    Merci Martin de rappeler ce précepte universel
    sylviane son dernier article:voyage au-delà de mon cerveauMy Profile

    Répondre
    • Bonsoir Sylviane,
      C’est une heureuse coïncidence. On se sent toujours heureux de donner. Je suis certain que les deux petites grand-mères
      ont emmagasiné ce bonheur qu’elles auront peut-être besoin dans des moments difficiles. On ne peut pas mesurer
      l’importance de notre générosité, ça peut atteindre des proportions inimaginables. Ce qui est sûr c’est de donner
      sans aucune attente et surtout avec générosité comme si c’était vous le grand bénéficiaire de cette situation.
      Merci Sylviane pour m’avoir rapporté ce moment de générosité.

      Répondre
  5. Une pensée antique dit: « Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir ».
    Quand on donne avec notre coeur, c’est qu’on aime donner.
    L’amour nous pousse à donner.
    La plupart des gens pensent que s’ils donnent beaucoup, ils vont perdre quelque chose.
    Ils pensent avant tout à leur moi.
    Donner généreusement ne se réduit pas qu’ au domaine financier.
    Cela implique notre personne entière.
    Nous partageons avec l’autre ce qui nous a fait du bien ,soulagé, consolé.
    Quand on voit une personne reconnaissante à ce qu’elle a reçu de notre part, on se sent tellement bien!
    Récemment,on a été rendre visite à une amie qui a perdu un être cher.
    Votre visite lui a fait du bien et elle nous a remercié.
    Quand je suis partie de chez elle, j’ai ressentie une profonde satisfaction.

    Répondre
    • Bonsoir Nina,
      Ton commentaire va exactement dans le sens de donner avec Amour et Générosité. Je ne parle pas d’argent je parle de notre profond MOI qui nous rend plus humain et plus proche de nos semblables. Comme tu le dis une simple visite et être à l’écoute et nous rendons les gens heureux. Nous avons marqué un intérêt pour l’autre. Cet autre compte pour nous et c’est important pour lui et pour nous.
      Merci pour ton commentaire

      Répondre

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

HTML Snippets Powered By : XYZScripts.com
Lire les articles précédents :
30 Choses positives à commencer à faire pour VOUS-MÊME
Commencer : à faire ces 30 choses positives pour vous-même

Rappelez-vous d'aujourd'hui, car c'est le début. Aujourd'hui marque le début d'un meilleur avenir. Mon article précédent, « 25 choses à...

Fermer