Envie de changer !
Grands Hommes Biographie

Mahatma Gandhi Biographie

Gandhi,Mahatma,Gandhi,inde,sud,Afrique,Britanique,Britaniques,Indien,Indiens,Afrique sud

Biographie de Gandhi

Naissance et filiation

Mohandas Karamchand Gandhi est né à Porbandar ville côtière dans l’Etat de Gujarat, le 2 octobre 1869.
Il était le plus jeune enfant de ses parents, Karamchand et Putlibai. Ils étaient à l’origine épiciers. Sa mère était profondément religieuse et superstitieuse et avait une forte force de volonté.
Elle avait l’habitude de visiter le temple quotidiennement. Gandhi aimait sa mère et l’accompagnait au temple. Gandhi avait une grande dévotion pour son père et était souvent présent lors de discussions sur les problèmes de l’État ou sur les questions religieuses.

Enfance

A sept ans, sa famille déménage à Rajkot où il fut scolarisé. Il était un élève médiocre et très peu entreprenant. Il n’aimait pas les activités physiques.
Il a été marié en même temps que son frère et son cousin pour des raisons économiques, il n’avait que 13 ans avec une fille du même âge. (Plus tard il formulera une forte critique sur le mariage des enfants).
Gandhi,Mahatma,Gandhi,inde,sud,Afrique,Britanique,Britaniques,Indien,Indiens,Afrique sudAu lycée il a été apprécié par les enseignants et il reçut des prix. Il se lia d’amitié avec un cheikh Mehtab, malgré les avertissements de ses parents, qui l’entraîna à consommer de la viande (prétextant que cela devait le rendre plus fort). Plus tard, ne voulant pas mentir à ses parents il abandonna cette expérience. Mehtab appris à Gandhi à fumer et même à voler. Mais tout cela est devenu insupportable pour Gandhi. Il avoua sa culpabilité à son père, qui ne lui fit aucun reproche, mais pleura en silence. Ces larmes de son père l’ont touché et lui enseigna une leçon de non-violence.

Le père de Gandhi est mort alors qu’il avait 16 ans. Gandhi a passé ses examens de fin d’études en 1887. A cette époque l’idée de son départ pour l’Angleterre pour ses études de droit a été évoqué. Il surmonta la résistance des membres de sa famille. Il fit le vœu de ne pas toucher au vin, aux femmes et à la viande à la demande de sa mère, pour lui épargner ses craintes.

En septembre 1888 il embarqua à Bombay, laissant derrière lui sa femme et son fils.
Gandhi,Mahatma,Gandhi,inde,sud,Afrique,Britanique,Britaniques,Indien,Indiens,Afrique sud

Gandhi en Angleterre

Gandhi a atteint l’Angleterre à la fin septembre. Tout était étrange pour lui. Il était timide et méfiant, ne pouvait pas parler anglais couramment et était ignorant des mœurs britanniques. Naturellement la solitude et la nostalgie le saisissent.
Gandhi était végétarien et il était difficile de trouver de la nourriture végétarienne, mais il tenait à rester végétarien. Il a commencé à chercher des restaurants végétariens et en trouva un , finalement, Il rejoint la Vegetarian Society.
Gandhi,Mahatma,Gandhi,inde,sud,Afrique,Britanique,Britaniques,Indien,Indiens,Afrique sudIl entra en contact avec les dirigeants de cette secte radicale et devient membre du comité exécutif. Cette expérience lui a donné un entraînement dans l’organisation et les institutions. Des expériences sur le régime alimentaire sont devenues une passion à vie pour lui.

Gandhi pour une brève période a essayé de devenir un gentleman anglais pour surmonter, sûrement son manque de confiance en soi. Il a porté des vêtements cousus, acheté un chapeau et a appris à porter une cravate. Il est devenu très attentif à son apparence. Il a même rejoint un cours de danse. Il a appris à jouer du violon et suivre des cours d’élocution. Mais tout cela ne dura qu’une brève période de trois mois seulement et Gandhi réalisa qu’il devrait plutôt se concentrer sur ses études. Il devient alors très attentif à ses dépenses.

Gandhi commença l’étude des religions.

Avant cela Gandhi n’avait même pas lu la Bhagavad-Gîtâ. (ce texte est un des écrits fondamentaux de l’Hindouisme). Il l’a lu ainsi que la La clef de la théosophie, la Bible et le Nouveau Testament, qui lui fit une profonde impression.

Les examens du barreau étaient faciles. Il a donc étudié pour réussir l’examen de fin d’études à Londres. Gandhi a étudié sérieusement, lu tous les livres prescrits et passé son examen en juin 1891.

Son séjour de trois ans en Angleterre a été une période de crise profonde pour lui. Avant cela il savait peu de choses du monde. Maintenant il a été exposé à un monde en évolution rapide et à plusieurs mouvements radicaux comme le socialisme, l’anarchisme, l’athéisme par la Vegetarian Society. Il a commencé à prendre part aux travaux publics. Beaucoup de ses idées ont commencé à germer au cours de cette période.

Gandhi en Afrique du sud

Gandhi est retourné en Inde comme avocat, mais il ne savait rien au sujet de la loi indienne. Une société sud-africaine lui demande son aide dans une affaire qui le fait s’embarquer pour l’Afrique du sud en avril 1893.

La petite communauté indienne en Afrique du sud a été confrontée à de nombreux problèmes à cette époque. Elle se composait principalement d’ouvriers et de commerçants liés par contrats. Les conditions de ces travailleurs étaient comme des esclaves. Au cours de la période de 1860 à 1890 près de 40 000 travailleurs étaient envoyés à partir de l’Inde.

Beaucoup d’entre eux voulaient s’installer après que leurs périodes d’accord ont été remplies et ont commencé à cultiver la terre ou à créer leur entreprise.

Gandhi,Mahatma,Gandhi,inde,sud,Afrique,Britanique,Britaniques,Indien,Indiens,Afrique sud

Les Européens n’en voulaient pas. Ils ont créé de nombreuses restrictions et de lourdes taxes sur les Indiens. Ils n’ont pas eu droit à la citoyenneté, ils ont été traités comme des moins que rien et constamment humiliés.
Les Indiens étaient appelés coolies.
Depuis son arrivée, Gandhi a commencé à ressentir les effets de la discrimination raciale en Afrique du Sud. Dans le cadre de son travail, Gandhi devait se rendre à Pretoria.
Il voyageait en première classe, mais un passager blanc lui a demandé de quitter le compartiment de première classe. Gandhi a refusé, il a été éjecte avec son bagage par les fonctionnaires des chemins de fer. Sur le quai de la gare de Maritzburg.
C’était une nuit très froide, Gandhi a passé la nuit à grelotter et à être furieux. Il a pris finalement sa décision de rester en Afrique du Sud et souffrir de ces difficultés pour combattre la discrimination raciale. Ce fut une décision historique qui transforma Gandhi.

En 1886, Gandhi se rend en Inde pour une brève période. En Inde, il a rencontré des dirigeants de renommée et donné un grand éclairage à la lutte sud-africaine. Les rumeurs sont arrivées jusqu’en Afrique du Sud que Gandhi avait décrié les blancs et qu’il allait faire venir un grand nombre d’Indiens pour inonder la colonie de Natal (province d’Afrique du Sud).
Ils avaient tort, mais cela a rendu les blancs furieux. Gandhi a dû faire face à la fureur, quand il est revenu avec sa femme et ses enfants. Il a dû entrer dans la ville portuaire secrètement, mais il a été découvert et agressé. Les blancs ont voulu le pendre, mais il a été sauvé par le commissaire de police et son épouse. Il a pardonné à ses agresseurs.

Gandhi,Mahatma,Gandhi,inde,sud,Afrique,Britanique,Britaniques,Indien,Indiens,Afrique sud

Gandhi, est resté, cependant un citoyen de l’Empire britannique. Dans cet esprit pendant la guerre des Boers il décida d’aider les Britanniques.

En 1904, Gandhi créa un journal pour la défense des Indiens dont leur état continuait d’empirer, Indian opinion.
Lors de la rébellion des Zoulous pour leur liberté et de leur écrasement par les Britanniques, Gandhi marchait tout en pensant, à travers le pays Zoulou, à la cruauté des Britanniques. Deux idées se fixent dans son esprit Brahmacharya – apprentissage de la science sacrée premier stade de la vie brahmanique – et l’adoption volontaire de la pauvreté.
La répression n’ayant pas réussi, les demandes des Indiens ont été acceptées. Le combat était terminé, Gandhi pouvait maintenant retourner en Inde où un grand travail l’attendait.
L’ Afrique du Sud a fait grandir Gandhi, il était arrivé tout jeune timide et sans cause. Il est reparti comme un leader extraordinaire qui a réussi à mobiliser des masses pour un nouveau combat. En Afrique du sud les idées de Gandhi ont été façonnées.
Il a été influencé par John Ruskin, Tolstoï et Thoreau. il a étudié profondément les religions et est devenu un farouche partisan de la non-violence. Le principe du Satyagraha est né en Afrique du Sud.

Retour en Inde

Gandhi est retourné en Inde en janvier 1915, il est accueilli et honoré comme un héros. Il a passé un an à parcourir le pays à la demande de Gokhale, son gourou. Il voyagea en troisième classe de chemin de fer et vu de ses propres yeux dans quelles conditions, vivait le pays. Il fonda le Satyagraha ashram en mai 1915 et a commencé à s’impliquer dans la vie sociale et politique du pays.
Le mouvement Satyagraha à Champaran était son premier combat majeur. Champaran était un quartier au nord de Bihar, il était sous la domination des planteurs d’indigo européen soutenu par l’administration britannique, lorsque Gandhi a été appelé.
Ce ne fut pas facile de donner plus de justice aux paysans, mais en juin 1917 le gouvernement nomma un comité d’enquête avec Gandhi comme membre qui favorisa l’abolition du système existant confiscatoire des planteurs Européens.
Gandhi régla aussi les différends entre les propriétaires des usines textiles et les ouvriers à Ahmadabad en 1918. C’était la première Satyagraha par les travailleurs industriels. C’était tout à fait pacifique. Elle a montré comment les travailleurs pourraient lutter de manière non violente.
Tant de lutte a été menée, même si toutes les demandes des paysans n’étaient pas encore satisfaites la Satyagraha a, en un sens, réussi.

Non-violence

Gandhi a découvert le principe de la satyagraha – non-coopération ou lutte non violente – qui représente la façon de faire avancer les choses dans le monde à la portée de l’ahimsa- respect de la vie – .

Contrairement à un conflit normal où nous nous enflammons par l’émotion, l’action de la satyâgraha est basée sur un entêtement individuel qui gagne en force et en qualité de ses principes. Gandhi a d’abord pratiqué dans ses diverses batailles pour les droits des Indiens vivant en Afrique du sud.
Plus tard, le 1er août 1920, le principe a été utilisé dans la désobéissance civile et des campagnes de non-coopération contre la domination britannique en Inde où sa puissance militaire a cédé la place à la force morale imparable.
Lire: GANDHI ou la paix des religions

Mahatma Gandhi

Gandhi,Mahatma,Gandhi,inde,sud,Afrique,Britanique,Britaniques,Indien,Indiens,Afrique sud1921 est l’année de la montée du nationalisme Indien. Gandhi est devenu un Mahatma, le personnage le plus aimé et vénéré dans le pays. Le gouvernement britannique a commencé la répression et les arrestations sont de plus en plus nombreuses, même des tirs se sont produits à certains endroits. Le pays a boycotté la visite du prince de Galles en novembre 1921. Les perturbations ont éclaté à Bombay. A la fin 1921, le nombre de prisonniers est passé à 30 000. Toutes processions ou réunions sont brisées.

Les masses s’impatientaient. Gandhi lança la désobéissance civile et voulait commencer sa campagne étape par étape. Il a choisi Bardoli dans le Gujarat pour le démarrage de la campagne , mais dû annuler cette campagne au bout de quelques jours. Le 5 février, une foule comprenant des congressistes a incendié un poste de police à Chauri Chaura, tuant 22 policiers. Gandhi a été choqué.
Il s’est rendu compte que les gens n’avaient pas pleinement acceptée la non-violence. Il a convaincu le Congrès de suspendre l’agitation. Gandhi avait été arrêté en mars et a été condamné à une peine d’emprisonnement de six années.

Gandhi a été libéré de prison en 1924 pour des raisons de santé. Le pays a été témoin d’une vague d’émeutes. Gandhi a jeûné pendant 21 jours en octobre 1924 pour que cessent les violences malgré le mécontentement généralisé chez les paysans.
Le mécontentement contre le gouvernement britannique était en très forte augmentation. Le gouvernement britannique décidait de l’octroi des droits politiques de l’Inde sans consulter les dirigeants indiens. Gandhi se considérait lui-même comme un prisonnier et s’est abstenu de toute activité politique jusqu’en 1928, date à laquelle sa peine de prison devait expirer. Il prit par la suite les rênes du Congrès et décida de se battre pour l’indépendance totale de l’Inde. La confrontation avec le gouvernement britannique devenant imminente.

La marche du sel

Gandhi,Mahatma,Gandhi,inde,sud,Afrique,Britanique,Britaniques,Indien,Indiens,Afrique sud

En décembre 1928, Gandhi et le Congrès National Indien ont annoncé un nouveau défi au gouvernement britannique. Si l’Inde ne se voit pas accorder le statut du Commonwealth au 31 décembre 1929, ils organiseraient à l’échelle nationale une protestation contre les impôts britanniques. A la date limite il n’eut aucun changement dans la politique anglaise.

Il y a eu beaucoup de taxes britanniques à choisir, mais Gandhi voulait choisir celle qui symbolisait l’exploitation britannique des pauvres de l’Inde. La réponse était la gabelle. Le sel était une épice qui était utilisée dans la cuisine tous les jours, même pour les plus pauvres en Inde. Pourtant, les Britanniques avaient rendu illégal de posséder du sel qui ne serait pas vendu par le gouvernement britannique, afin de faire un profit sur tout le sel vendu en Inde.

Le 12 mars 1930, Gandhi et 78 suiveurs au départ de l’ashram Sabarmati se sont dirigés vers la mer, à environ 400 kilomètres de là. Le groupe de marcheurs grossissait au fil des jours pour atteindre trois mille. Le groupe marchait environ 20 kilomètres par jour sous un soleil brûlant. Quand ils ont atteint Dandi, une ville le long de la côte le 5 avril, le groupe pria toute la nuit. Dans la matinée, Gandhi ramassa un morceau de sel de mer qui se trouvait sur la plage. Il venait d’enfreindre la loi.

Cela a commencé et des milliers de personnes ont ramassé du sel en vrac alors que d’autres ont commencé à faire évaporer l’eau salée pour en récolter le sel.
Le sel, d’origine indienne, a rapidement été vendu à travers le pays. L’énergie créée par cette protestation était contagieuse et elle se sentait dans toute l’Inde. Gandhi pour cette action, fut emprisonné sans procès. Les Britanniques espéraient que l’arrestation de Gandhi arrêterait le sel de Mars. Ils avaient sous-estimé ses disciples.
Cette victoire de Gandhi, de nombreux Indiens la trouvait insignifiante, mais Gandhi considérait cette petite victoire comme un pas assuré sur le chemin de l’indépendance.

L’indépendance indienne

Gandhi,Mahatma,Gandhi,inde,sud,Afrique,Britanique,Britaniques,Indien,Indiens,Afrique sudL’indépendance indienne n’est pas venue rapidement. Après le succès du sel de Mars, qui ne faisait que renforcer son image comme un saint homme ou un prophète, consternait Gandhi. Quoique le parlement britannique commençât à discuter des moyens possibles pour créer une Inde indépendante, Gandhi voulait accélérer cette indépendance et organisa une campagne « Quit India » en 1942. En réponse les Britanniques emprisonnèrent à nouveau Gandhi.

Lorsque Gandhi fut libéré de prison en 1944, l’indépendance indienne semblait en vue. Malheureusement, d’énormes divergences entre hindous et musulmans avaient surgi. Comme la majorité des Indiens étaient hindous, les musulmans craignaient de ne pas avoir de pouvoir politique, s’il y avait une Inde indépendante. Les musulmans voulaient les six provinces du nord-ouest, qui avaient une population majoritairement musulmane et devenir indépendant. Gandhi âprement opposé à l’idée de la division de l’Inde a fait tout son possible pour garder l’unité. Les différences entre hindous et musulmans se sont avérées trop grandes et impossibles à corriger même pour le Mahatma Gandhi.

Des violences ont éclaté, viols, tueries et villes entièrement brûlées. Gandhi parcourut l’Inde dans l’espoir que sa seule présence pouvait endiguer la violence. Bien que la violence s’arrêtât où Gandhi passait, il ne pouvait être partout.

Les Britanniques craignant une violente guerre civile, décidèrent de quitter l’Inde en août 1947. Avant de partir, les Britanniques obtinrent des hindous, contre la volonté de Gandhi, de convenir d’un plan de répartition. Le 15 août 1947, la Grande-Bretagne a accordé l’indépendance à l’Inde et au Pakistan pays musulman nouvellement formé.

L’Inde resta un dominion de la couronne jusqu’au 26 janvier 1950, date à laquelle elle adopta sa constitution pour se proclamer une République. Le Pakistan se proclama République en 1956, mais dut faire face à un certain nombre de luttes intestines qui entraînèrent la suspension des institutions démocratiques. En 1971, la guerre civile pakistanaise aboutissant à la guerre de 1971, vit la sécession du Pakistan oriental devenu la nation du Bangladesh.

Le mouvement de l’indépendance a également servi de catalyseur important à des mouvements semblables dans d’autres régions du monde, menant à la désintégration et au démantèlement final de l’Empire britannique et à son remplacement par le Commonwealth des nations.
La philosophie de Gandhi de résistance « non violente » a inspiré le mouvement américain des droits civiques (1955-1968) menés par Martin Luther King, la lutte pour la démocratie au Myanmar menée par Aung San Suu Kyi et celle du Congrès National Africain contre la ségrégation en Afrique du Sud menée par Nelson Mandela, bien que tous n’adhérassent pas au principe strict de Gandhi de non-violence et de non-résistance.

La mort de Gandhi

Gandhi,Mahatma,Gandhi,inde,sud,Afrique,Britanique,Britaniques,Indien,Indiens,Afrique sud

 

Malheureusement, tout le monde n’était pas content de ce plan de paix. Il y a eu quelques groupes radicaux hindous qui croyaient que l’Inde n’aurait jamais dû être morcelé et blâmaient Gandhi pour cette répartition.
Le 30 janvier 1948, Gandhi a 78 ans et il ne pensait pas passer sa dernière journée. La majorité de la journée a été consacrée à la discussion de problèmes avec divers groupes. Après 17 heures Gandhi a commencé la marche de sa maison « Birla House ». Une foule l’entourait pendant qu’il marchait soutenu par deux de ses petites-nièces, quand un jeu hindou s’arrêta devant lui et s’inclina. Gandhi s’inclina à son tour c’est alors que le jeune hindou tira à trois reprises avec un pistolet. Bien que Gandhi ait survécu à cinq autres tentatives d’assassinat, cette fois, Gandhi tomba au sol, mort.

 

Importance Historique

Gandhi était un homme considéré comme un des plus grands sages et prophètes. Il a été considéré comme un autre bouddha, un autre Jésus. Les Indiens l’appelaient le « père de la Nation».
Ils lui donnèrent leur amour, leur respect et leur dévotion dans une mesure sans précédent. Ils se pressaient pour l’apercevoir ou pour l’entendre. Ils appliquaient sur leur visage la poussière de la terre que les pas de Gandhi foulaient.

Pour eux Gandhi était presque une incarnation de Dieu, venu pour briser les chaînes de leur esclavage. Le monde entier salua les engagements de Gandhi, même ses adversaires lui manifestaient un grand respect.

Héritage

Gandhi n’a jamais aimé le titre Mahatma, car il ne se considérait pas comme un grand homme. D’ailleurs il prétendait ne pas avoir toujours réussi en matière de bons principes et de vérité spirituelle.

Gandhi: mes expériences de vérité

Il était prêt à mourir pour sa cause, mais ces grands principes ne sont pas toujours réalisables. Il a été critiqué pour la discorde et parfois la violence qui est venue comme une conséquence de la non-coopération.
Pourtant, en définitive, la satyâgraha de Gandhi ou la non-violence politique a été un succès triomphal. Cela a commencé comme une expérience personnelle et a eu des conséquences durables pour l’ensemble des mouvements pour la paix.

Dans une ère de terrorisme, les combattants, pour la liberté ou pour tout autre cause particulière, feraient bien de se rappeler l’efficacité de Gandhi dans ses combats sans jamais utiliser d’arme.

Il est clair que Gandhi dans un sens moral, était en avance sur la plupart de l’humanité.
Notre choix aujourd’hui est de le considérer soit comme un individu singulier et exceptionnel dont nous ne pourrions jamais en revoir- ou comme un exemple et suivre son chemin et reprendre son flambeau comme le nôtre. Ce que Gandhi, a atteint dans ses expériences, est maintenant un héritage spirituel pour nous tous.

Vidéo

 

photos Mahatma Gandhi

ban728x90
Musique Zen de relaxation et méditation, musiques Mp3 relaxation
2 comments
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ban728x90
Lire les articles précédents :
9 excuses qui vous pourrissent la vie

9 excuses qui vous pourrissent la vie Ce n'est finalement que nos propres pensées qui nous font du...

Fermer