Envie de changer !
Attitude Positive

5 conseils pour se libérer de la négativité

attitude positive, vie,pensée,penser,négative,négativité

5 conseils pour se libérer de la négativité

Soyez assez vigilant pour laisser aller la négativité qui se glisse dans votre cerveau.

«Je sais que ma négativité m’empêche de m’épanouir, mais je me dis pourquoi me fatiguer à essayer de m’en débarrasser si je pense naturellement comme ça».

Vous n’imaginez pas combien de ce genre d’e-amail je reçois chaque jour.

Heureusement, j’ai un certain vécu et quelques livres que je peux conseiller qui m’ont aidé et qui peuvent vous aider tout autant.
Sénèque a joué un rôle très important dans ma vie.
Lire ce fabuleux livre : Entretiens, Lettres à Lucilius

Depuis plus de 4 ans que j’écris sur mon blog, j’ai aidé des centaines de personnes qui ont été aux prises avec diverses formes de négativité auto-infligées et j’ai beaucoup appris en les ai
Penser « au pire» attendre une défaillance, une trahison ou voir des problèmes là où d’autres voient plus les côtés positifs que négatifs. Croire que penser à toutes ces pensées négatives,vous donne, une sorte de police d’assurance émotionnelle. Vous êtes persuadé de ce que vous dites:.
« Si je pense au pire, alors je ne serai pas déçu quand cela arrive.»

Un autre piège de la pensée négative qui peut vous pourrir la vie « le syndrome » de se sentir plus important d’avoir raison dans ses prédictions négatives que de se tromper et voir se réaliser de bonnes choses.

Avant que je deviens trop positif au sujet de la négativité, voici une réflexion: L’habitude de penser négativement rend tout simplement probable de devenir déprimé, mais peut aussi rendre possible de souffrir de toutes sortes d’autres maladies et de troubles plus tard dans la vie. Je ne dis pas que la pensée négative seule créée la maladie, mais elle ne contribue certainement pas à la guérir.

Dans cet article, vous allez trouver ce que vous pouvez faire pour arrêter de penser négativement. Mais d’abord, examinez une erreur super-commune que les gens négatifs ont tendance à commettre.

Les personnes négatives sont souvent fières de se dire «réalistes».
La déclaration « être plus réaliste» est la phrase favorite des cyniques. Ils pensent d’une manière générale, que c’est la meilleure attitude à avoir dans la vie. La pensée négative nous empêche d’essayer ou si nous essayons, nous le faisons avec si peu de cœur que nous abandonnons rapidement.

La négativité pèse énormément sur nos résultats. La recherche a même constaté que dans certains cas, ce que nous croyons sur notre santé peut avoir une grande incidence sur sa qualité.

lire: TRANSFORMER VOTRE VIE

Ce qui rend tout cela si effrayant, est le fait que cela signifie que les pensées négatives peuvent nous affliger, même quand les choses semblent aller relativement bien. Par exemple, la pensée « C’est trop beau pour durer! » crée rapidement des ravages sur une situation positive. Ainsi, mon premier conseil à observer avec la façon dont la pensée négative déforme notre perception …

1. Arrêtez de penser d’une manière excessive.

La vie n’est tout simplement pas noir ou blanc (100% de ceci ou 100% de cela) tout ou rien. Penser d’une manière extrême est un moyen rapide de se retrouver malheureux, parce que la pensée négative tend à considérer toute situation qui n’est pas parfaite comme étant extrêmement mauvaise. Par exemple:

– plutôt que de dire: « l’orage ralentit mon trajet de retour du travail», dire à la place:« j’ai perdu trop de temps et ma soirée est foutue».
– Au lieu de dire; « mon entreprise risque de prendre un certain temps pour obtenir des bénéfices» dire à la place « ça ne marchera jamais et ça va complètement me ruiner».
– Plutôt que de simplement accepter d’être nerveux de rencontrer un nouveau groupe de personnes, dire « je sais que ces gens ne sont pas comme moi».

Penser en adoptant le « tout ou rien» vous fait manquer les nuances subtiles de la vie. Il nous fait voir l’avenir en matière de déceptions et de catastrophes dramatiques. Bien sûr, les catastrophes se produisent occasionnellement, mais contrairement à ce que vous voyez souvent en regardant les journaux télévisés du soir, il existe une vie dans une zone moins extrême. Une vie ou tout n’est pas noir ou blanc, mais une vie qui est beaucoup plus nuancée entre les extrêmes du bonheur et de la dévastation.

La première étape pour surmonter la pensée négative n’est pas « d’être juste positif» tout d’un coup, mais de regarder attentivement toutes les nuances de gris. Si vous êtes inquiet sur une relation intime. Plutôt que de penser: « je sais que cela va finir plus ou moins rapidement» ou encore « ça va être absolument parfait 24h/24 et 7j/7» dites-vous: «je pense qu’il y aura de grands moments et de bons moments à vivre pleinement et parfois des moments moins bons, mais nous allons avancer ensemble et donner à notre relation une bonne chance de réussir avant de tirer des conclusions ».

2. Arrêtez de sur-généraliser la négativité.

Demandez-vous: « Si quelque chose de négatif arrive de façon inattendue, dois-je la laisser envahir tout mon espace de vie? Est-ce que je l’applique à tout et d’une manière permanente plutôt que de la compartimenter à un seul endroit ?»

Par exemple, si vous échouez à un examen vous vous dites: « eh bien, j’ai échoué à cet examen, cela me rend malheureux, mais je vais étudier avec plus d’assiduité et la prochaine fois, je réussirai»? Ou vous généralisez trop et finissez par vous dire que vous êtes: « pas assez intelligent» ou « incapable d’apprendre»?

Et cela conduit parfaitement au point suivant …

3. Arrêtez de minimiser le positif.

La pensée négative vous empêche de voir et de vivre des résultats positifs, même quand ils se produisent. Il est comme un écran mental spécial qui filtre tous les points positifs et ne laisse passer que les données qui confirment les « points négatifs ». Amplifier les revers et en minimiser les succès, vous mène au découragement et au malheur dans le long terme.
Sachez-le bien.

Prenez l’habitude de voir les revers, que comme des expériences d’apprentissage temporaires et spécifiques plutôt que comme des malheurs permanents. Nous trouvons tout ce que nous cherchons dans la vie. Si vous vous trouvez à penser négativement sur une personne, par exemple, prenez l’habitude de l’équilibrer avec une pensée positive à son sujet: « il est tellement égoïste … Rappelez-vous, pour être juste, qu’il vous a été très utile quand votre voiture était en panne l’an dernier … et qu’il possède un bon sens de l’humour …» Le positif est toujours là quelque part, mais vous devez le chercher.

4. Arrêtez de chercher les signes négatifs chez les autres.

Trop souvent, nous sautons trop rapidement à des conclusions, en prenant tout seulement pour nous-mêmes. Si quelqu’un dit une chose, ne présumez pas que cela signifie quelque chose d’autre. S’il ne dit rien du tout, ne pas prendre son silence pour une certaine connotation négative cachée.

Penser négativement va inévitablement vous conduire à interpréter tous dires ou faits d’autres personnes comme étant négatifs, surtout quand vous êtes incertain à propos de ce que l’autre personne pense. Par exemple, « Il n’a pas appelé, il doit donc ne pas avoir envie de me parler,»

Donner du sens à une situation avant que vous ayez toute l’histoire est un signe négatif. D’un autre côté, ne pas tirer de conclusion d’une histoire incomplète est essentiel pour surmonter la pensée négative. Quand vous pensez d’une façon plus positive, ou tout simplement plus clairement sur les faits, vous êtes en mesure d’évaluer toutes les raisons possibles que vous pouvez penser et pas seulement les effets négatifs. En d’autres termes, vous ferez plus: « je ne sais pas pourquoi il n’a pas appelé, mais peut-être … »

«… Il est extrêmement occupé au travail. »
«… Son téléphone portable n’a pas de réseau à l’endroit où il se trouve.»
«… Il attend simplement que je l’appelle ».
Etc.

Vous voyez l’idée. Aucune de ces circonstances n’est négative et toutes sont aussi plausibles que toute autre explication possible.

La prochaine fois que vous vous sentez incertain et que vous vous surprenez soulignant le sujet d’un problème qui n’existe pas, arrêtez-vous et prenez un moment pour respirer profondément. Alors, dites-vous: « ce problème qui me préoccupe existe seulement dans mon esprit». Etre capable de faire la distinction entre ce que vous imaginez et ce qui se passe réellement dans votre vie est une étape importante vers une vie positive.

5. Arrêtez de créer des règles et des attentes déraisonnables.

Vous devez traiter avec le monde tel qu’il est et non pas la façon dont vous vous attendez qu’il soit. La vie n’a aucune obligation de vous donner exactement ce que vous attendez. En fait, tout ce que vous recherchez dans la vie va rarement prendre la forme que vous attendez, mais cela ne la rend pas moins merveilleuse.

Cesser de forcer vos propres attentes et mal interpréter les règles sur la vie …

« il est en retard, donc il ne doit pas se soucier de moi.»
Ou peut-être, il a juste été pris dans le trafic.
« si je ne peux pas le faire correctement, c’est que je ne dois pas être assez intelligent.»
Ou peut-être que vous avez juste besoin de plus de pratique.
«je n’ai pas encore reçu de mon médecin les résultats de mes analyses, c’est sûrement que les résultats des analyses doivent être mauvais.»
Ou peut-être le laboratoire est vraiment occupé et vos résultats ne sont pas encore disponibles. Etc.

Inventer des règles comme celles-ci sur la façon dont la vie doit être, en fonction de vos propres attentes, est une excellente manière de garder votre esprit coincé dans l’ornière. Cela ne veut pas dire que vous ne devriez jamais rien attendre du tout de soi et des autres (la diligence, l’honnêteté, la détermination, etc.). Les règles qui régissent vos attentes ne doivent pas vous orienter vers des conclusions négatives de façon déraisonnable.

Si vous vous sentez insatisfait ou déçu par un résultat, alors que vous vous attendiez à quelque chose de différent. Plutôt que de se fâcher, demandez-vous: « mes attentes n’étaient-elles pas trop ambitieuses?» Et « quelles sont les nouvelles vérités, qu’ai-je appris? »

En fin de compte, vous devez voir et accepter les choses comme elles sont et non comme vous espériez ou souhaitiez qu’elles soient. Ce n’est pas parce que cela n’arrive pas comme vous l’aviez imaginé, que cela n’est pas exactement ce dont vous avez besoin pour arriver là où vous voulez finalement aller.

Après réflexions

Il y a un dicton souvent crédité à Saint Ignace de Loyola : « priez comme si Dieu prendra soin de tous; agissez comme si ce tout est à vous »

Voilà une manière forte de vivre en utilisant votre foi pour alimenter la pensée positive et l’action positive, chaque jour.

Choisissez la positivité aujourd’hui.

A votre tour…

Lequel de ces 5 conseils ci-dessus résonne le plus avec vos pensées?
Qu’est-ce qui peut vous aider à rester positif et motivé pour combattre cette négativité?
Laisse un commentaire ci-dessous et de partager vos pensées.

 

 

Musique Zen de relaxation et méditation, musiques Mp3 relaxation

Recevez le rapport GRATUIT  "Méditation et Thérapie"

 
3 comments
  1. Malika

    le texte est intéressant en entier ..mais ce qui m’a le plus marqué c’est : priez comme si DIEU Allait prendre soin de tous ..agissez comme si ce tout est à vous ..merci beaucoup !

  2. Nicole

    J’ai adoré ce texte il me rejoint et j’avais réalisé avant d,ouvrir internet pourquoi ma solitude et je l’ai trouvé alors il s’agit de m’en débarrasser la négativité bingo et le bonheur m’attend

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

ban728x90
Lire plus :
11 Actions pour être plus positif

11 actions pour être plus positif Notre attitude a un profond impact sur la qualité de notre vie....

Fermer